Accepter que la vie doit finir.

Plusieurs mois après l’arrêt de mes séances, je voulais sincèrement vous remercier.

Même si nous n’avons pas concentré nos séances uniquement sur mes questions existentielles, j’ai beaucoup avancé sur celles-ci. J’ai perdu plusieurs personnes depuis quelques mois et je me confronte à mes questions, je les accepte.

J’ai accepté aussi de ne pas avoir le choix et que ça (la vie) finisse un jour (ce qui est ma plus grande victoire je pense). Et j’arrive aussi à m’exprimer avec mon conjoint à ce sujet, à discuter avec lui de ces questions existentielles. Qu’est-ce que ça fait du bien de pouvoir les extérioriser!

Oh bien sûr j’ai toujours des angoisses, je réfléchis toujours beaucoup et mon cerveau a du mal à lâcher prise, mais je me laisse le temps de progresser. Alors, du fond du cœur, merci d’avoir changé (un peu) ma vie.

Floriane