Le Lego de l’Ego

A toi l’Ego passé maître de l’enfumage
A toi l’Ego blasé aux multiples visages,
Quelques mots sans mollesse, lâchés au coin d’une page
A moi l’Ego qui s’enfle et qui rit de tromper le monde
A l’Ego bête de scène qui ne veut qu’on le sonde
Je te le dis sans fard, tu n’es pas qu’un vantard.
Je me vois sans complaisance bien digne du mitard…
Bouffon vantard sans roi ni reine à faire rire
Piteux roublard jouant du verbe comme d’une lyre
Ego regarde Ego, et parfois crois percer
Ses fissures, ses défauts, ses mensonges, si secrets
Mais d’Ego à Ego, Ego leurre toujours Ego…
Laisse libre la parole à ce vide essentiel
Laisse le sortir de l’ombre et toucher le ciel
Tais toi ! Taisez vous, devrai-je dire sans faiblir
Voyez s’épanouir votre Seigneur et maître
Laissez la place a celui qui ne veut que naître
Puis donnez lui les rênes pour qu’enfin il vous mène
Domptés, sur les sentiers et les routes de la Vie.
Restez donc près de lui, qui vous doit de vivre
Vous avez protégé longtemps sa gestation
Bien trop longtemps vous l’avez mis en détention
Aujourd’hui il grandit et vous dit grand merci.
Aujourd’hui il préside à sa propre destiné
Mais ne le lâchez pas, sans vous il serait né
Loin de ce qui fait votre force et sa puissance.
Maniant Verbe et sincérité avec aisance,
Liant analyse, logique et amour authentique
Il pourra réussir alors bien des pratiques
Respirer enfin un air véritable et pur
Et se mettre en lien, enfin, avec la Nature.

Partagez

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.