5 conseils pour un couple équilibré

Un couple équilibré n’est pas « couple immobile », ni même égalitaire. Le couple équilibré exige que les deux personnes qui le constituent vivent le même niveau de satisfaction individuelle. Pas question, ici, de « partage des tâches ». Pas question non plus d’amour « inconditionnel ». Au sein du couple, chacun doit conserver son individualité. Chacun doit cultiver le respect de l’autre. Et chacun doit apporter la « nourriture » nécessaire à cette troisième personne qu’on nomme le couple. Parfois, il sera nécessaire de faire appel à une tierce partie pour démêler l’écheveau…La thérapie de couple peut aider, mais le mieux pour y faire appel est de ne pas attendre d’être arrivé au point de rupture.

1- Vous êtes responsable de votre état émotionnel.

Ne mettez pas chez l’autre la responsabilité de votre bonheur. Ceci est un point essentiel.

Espérer que l’autre seul vous rende heureux créera forcément des attentes, des frustrations et des reproches si les espoirs ne sont pas satisfaits. Partez du principe fondamental que vous êtes responsable de votre état émotionnel. Bien entendu, il ne s’agit pas de vous rendre coupable de l’irrespect de l’autre, voire de sa violence…

Ce que je veux dire, c’est que sans amour propre, sans estime de soi, vous ne pourrez pas développer votre autonomie dans le couple. Et du coup ne pas voir les bonnes choses que vous pourrez vous même développer dans la relation. Si vous vous dévalorisez, vous risquez de devenir dépendant de votre couple.

2- La communication, nerf de la guerre du couple équilibré.

Très souvent, je reçois des couples qui connaissent de grandes difficultés de communication. Dans un couple équilibré, la communication doit être fluide. Pour cela, il est nécessaire de vous placer dans ce que l’on peut appeler l’écoute « active ». La communication non violente (CNV) est un bon moyen pour acquérir cela. Il s’agit ni plus, ni moins, que de développer votre empathie. D’étendre votre capacité à comprendre l’autre. Cela n’est pas toujours simple, d’autant moins sur des sujets de désaccord.

Comprendre ses points de vue, ou tout du moins accepter qu’il ait ses propres points de vue, comprendre autant que possible ses agissements. Entraînez votre tolérance sans pour autant vous effacer, entretenir une relation d’égal à égal sera un élément essentiel d’équilibre. En un mot, soyez assertif.

3- Cultivez la sincérité dans votre couple.

Un couple équilibré ne résistera pas au mensonge. C’est un point crucial. Il est donc nécessaire que les deux parties soient sincères concernant la vision de l’ancrage du couple. Quelque chose vous gêne ? Ne le gardez pas en vous au risque d’arriver à saturation complète. Laquelle saturation vous amènera à déverser finalement une montagne de reproches à la surprise de l’autre. Reproches qui risqueront de s’inscrire dans la durée…

N’oubliez jamais que votre conjoint ne lit pas vos pensées. Vous non plus ne pouvez connaître à 100% ce qu’il pense. Si vous croyez qu’il sait tout de vous, « il me connaît bien et devrait savoir que… », il est probable que cela, au bout d’un certain temps, débouche sur des discussions et des dynamiques négatives. Ainsi, même si vous êtes très complémentaires, soyez le plus clair possible lorsque vous vous exprimez. Ce n’est pas grave si vous vous montrez vulnérable face à votre conjoint : c’est une personne qui vous aime.

4- La confiance est vitale à l’équilibre du couple.

S’il n’y a pas de confiance entre vous, vous ne pourrez que difficilement mettre en place les conseils précédents. Et encore moins de projets commun constitutifs du couple. Il est important de créer un espace positif. Dans cet espace, vous pourrez vous sentir en confiance, soutenu. Vous aurez ainsi la confiance et l’assurance que vous pouvez compter sur l’autre si vous en avez besoin.

Soutien, aide pour avancer sont les bases de la relation. De plus, la confiance éloigne les tempêtes qui amènent à jalousie. Pensez : si votre conjoint vous aime et que vous l’aimez, qu’y-a-t-il à craindre ? Mais évidemment, s’il y a mensonge découvert, tromperie, cette confiance sera difficile à retrouver…

5 – Restez réaliste et vivez à deux le moment présent.

Un couple équilibré vit dans le présent, dans l’ici et maintenant de la relation. De la même manière que l’on ne peut pas vivre dans le futur, on ne peut pas non plus vivre dans le passé.Si l’un ou les deux membres du couple se concentrent sur ce qui va arriver, sur le fait de changer l’autre ou qu’il faut à tout prix se marier pour garder l’autre, la relation aura peu d’avenir.

Gardez en conscience que pratiquement tous les couples ont des problèmes. Lorsqu’un problème apparaît, traitez le comme conseillé plus haut : exprimez vous avec sincérité. Une fois le sujet passés (et autant que possible pardonné), laissez-le là où il est : dans le passé. Ne le ressortez pas à chaque fois qu’il y a une dispute pour les utiliser sous forme d’arme ou de reproche.

Partagez